préparation concours sog

Concours externe de sous-officier de gendarmerie

Les modalités du concours externe de sous officier de gendarmerie, concours relevant de la catégorie B de la fonction publique d’État, sont fixées par l’arrêté du 21 mars 2019 qui modifie l’arrêté du 27 avril 2011 modifié.

Conditions d’inscription au concours de sous-officier de gendarmerie – SOG1

Pour vous présenter à ce concours, vous devez satisfaire aux conditions suivantes :

  • Être de nationalité française.
  • Être âgé de 18 ans au moins et de 35 ans au plus au 1er janvier de l’année du concours. Certaines situations peuvent cependant permettre d’obtenir une dérogation à ces conditions (télécharger le formulaire de demande de recul ou d’inopposabilité de la limite d’âge).
  • Être titulaire du baccalauréat (quelle que soit la filière) ou d’un diplôme ou d’un titre enregistré et classé au moins au niveau IV dans le répertoire national des certifications professionnelles. Certaines situations dans lesquelles se trouve le candidat permettent cependant de s’affranchir de la condition de diplôme (télécharger le formulaire de demande de dérogation aux conditions de diplôme).
  • Être en règle au regard des dispositions du Code du service national : avoir effectué la Journée Défense et Citoyenneté (JDC) ou la Journée d’Appel de Préparation à la Défense (JAPD).
  • Jouir de vos droits civiques et être de bonne moralité.
  • Ne pas vous êtes présenté déjà à trois reprises à ce concours.

Modalités d’inscription au concours de sous-officier de gendarmerie – SOG1

Depuis 2019, le concours de Sous-Officier de Gendarmerie est organisé une fois par an (auparavant, il existait deux sessions, l’une au printemps, la seconde en automne). Pour vous inscrire, vous devez, entre mars et juin, période d’ouverture des inscriptions, vous rendre sur le site de la gendarmerie nationale, à la page suivante. Vous avez alors la possibilité de télécharger le dossier d’inscription (version papier) ou d’effectuer votre inscription directement en ligne (dans le cas d’une inscription en ligne, veillez à valider cette dernière 12 heures après l’avoir enregistrée sous peine de rejet). Cette page vous permet également d’effectuer toute modification, voire l’annulation de votre inscription, jusqu’à la date de clôture des inscriptions. Si vous ne disposez pas d’Internet, vous pouvez vous rendre auprès de la brigade de gendarmerie ou du centre d’information et de recrutement (CIR) le plus proche de votre domicile afin de retirer le dossier d’inscription. Après l’avoir correctement complété, daté et signé, vous devez l’adresser au Centre de Sélection et de Concours (CSC) dont vous dépendez – Centre de Recrutement, Concours et Sélection (CRCS) pour les personnes résidant en outre-mer.

Suite à votre démarche, un justificatif d’inscription avec un numéro de candidature vous est adressé. Ce document n’est pas votre convocation. Vous recevrez cette dernière par courrier au plus tard 15 jours avant le début des épreuves d’admissibilité dont la date est indiquée dans l’arrêté autorisant l’ouverture de concours pour le recrutement de sous-officiers de gendarmerie. Si vous n’avez pas reçu votre convocation dans ces délais, rapprochez-vous immédiatement du CSC (centre de sélection et de concours) mentionné lors de votre inscription.

inscription concours gendarmerie sog1

Les épreuves du concours SOG 1

Le concours présente deux phases :

  • Une première phase comportant une épreuve écrite d’admissibilité.
  • Une seconde phase comportant des épreuves d’admission.

L'épreuve écrite d'admissibilité

Elle se déroule concomitamment sur 6 sites métropolitains (Villepinte ; Toulouse ; Nantes ; Grenoble ; Avignon ; Nancy) et 8 sites ultramarins (Guadeloupe ; Martinique ; Guyane ; Nouvelle-Calédonie ; Polynésie française ; La Réunion ; Mayotte ; Wallis-et-Futuna), ceci afin de permettre à chaque candidat de disposer d’un centre d’examen pas trop éloigné de son domicile. Du fait d’un nombre très élevé de candidats (entre 15.000 et 20.000 chaque année), l’épreuve d’admissibilité a lieu en général dans le hall d’un parc des expositions aménagé à cet effet. L’organisation de l’épreuve relève du bureau du recrutement des concours et examens (BRCE).

Cette première phase du concours consiste en une épreuve de composition de culture générale (durée 3 heures ; coefficient 7 ; notation sur 20 points ; toute note inférieure à 6/20 est éliminatoire). Elle consiste en la rédaction, sans l’aide de documentation, d’un devoir sur un sujet d’ordre général, et a pour objectif d’évaluer les qualités rédactionnelles du candidat, ses capacités d’analyse et d’argumentation, son orthographe, sa culture générale. Exemples des sujets en 2021 :

  • L’homme peut-il maîtriser la nature ?
  • Quels sont les enjeux et les conséquences d’une transition vers l’agriculture biologique ?
  • Faut-il poursuivre la conquête spatiale ?
  • Nos sociétés sont-elles violentes ?

Les épreuves d'admission

Elles se déroulent dans le Centre de Sélection et de Concours (CSC) dont vous dépendez et comportent :

  • Une épreuve d’aptitude professionnelle (durée 35 minutes ; non notée). Elle consiste en une série de 20 QCM de raisonnement logique et a pour but d’évaluer les capacités logiques du candidat. Les items sont des matrices de Raven.
  • Deux inventaires de personnalité (Un questionnaire orienté sur la gestion du stress – un questionnaire orienté sur l’adaptabilité du candidat à la fonction de gendarme et son futur comportement en situation professionnelle). Ils sont destinés à préparer l’entretien du candidat avec le psychologue.
  • Une épreuve numérique (durée 30 minutes ; coefficient 1). « Cette épreuve consiste en un questionnaire à choix multiples visant à évaluer les connaissances et à mesurer les compétences numériques du candidat. Il est attendu des candidats qu’ils détiennent les fondamentaux de la culture WEB, de l’environnement numérique, de la protection et de la sécurité informatique ».
  • Un entretien avec un psychologue. Celui-ci dispose des résultats du candidat à l’épreuve d’aptitude professionnelle et d’une analyse de ses inventaires de personnalité. Cet entretien a pour but de vérifier la compatibilité du candidat avec le métier de SOG. À l’issue de cet entretien, le psychologue émet un avis qui sera transmis au président du jury d’examinateurs qui recevra le candidat lors de l’entretien oral.
  • Un entretien avec le jury (durée 10 min de préparation et 20 minutes d’entretien ; coefficient 7 ; notation sur 20 points). Une note inférieure à 6 sur 20 est éliminatoire. Cet entretien « vise à mettre en valeur l’aptitude du candidat à l’état de sous-officier de gendarmerie au regard de sa personnalité, de sa motivation, de sa culture générale, de ses facultés d’expression et de raisonnement, de sa vivacité d’esprit et de son équilibre émotionnel ».  Le candidat doit se présenter à cette épreuve avec sa convocation et un curriculum vitae. Cette épreuve se déroule en deux temps : Premier temps : le candidat tire au sort un sujet d’ordre général portant sur les grandes questions d’actualité. Après 10 minutes de préparation, restitution d’un exposé sur le sujet auprès du jury. Second temps : Élargissement de la discussion : motivations du candidat, projet professionnel, connaissances de la gendarmerie, etc.
  • Une épreuve physique gendarmerie (coefficient 3) ; une note inférieure à 3/20 est éliminatoire. (Présentation obligatoire d’un certificat médical de moins d’un an mentionnant l’aptitude à subir les épreuves sportives). Elle comporte trois tests :
  1. Un parcours d’obstacles – chronométré.
  2. Une simulation de combat – chronométrée.
  3. Un transport de poids – réussite ou échec.

 

Vous êtes admis - Visite médicale et intégration en école de gendarmerie

Les résultats du concours (liste des candidats admis et éventuellement liste complémentaire) sont publiés sur le site internet de la gendarmerie nationale (lien). Les candidats admis son ensuite convoqués à une visite médicale, par le centre de sélection et de concours, auprès d’un médecin militaire. À l’issue de cette visite, le candidat est déclaré, soit :

  • Apte.
  • Inapte temporaire pour une durée de X mois (une nouvelle visite médicale est effectuée à la fin de la période d’inaptitude).
  • Définitivement inapte.

Les candidats déclarés aptes à la visite médicale intègrent les internats des écoles de gendarmerie dédiés à la formation initiale des sous-officiers de gendarmerie, au nombre de cinq :

École de gendarmerie de Châteaulin (29 Finistère)

École de gendarmerie de Chaumont (52 Haute Marne)

École de gendarmerie de Montluçon (03 Allier)

École de gendarmerie de Dijon (21 Côte d'Or)

École de gendarmerie de Tulle (19 Corrèze)

Vue aérienne - école de gendarmerie de Montluçon

En France, le commandement des écoles revient au CEGN de Rochefort (Charente-Maritime), qui assure l’animation et la coordination des actions de formation de l’ensemble des écoles et centres de formation du territoire.

Votre préparation au concours sous-officier gendarmerie externe – (SOG1) pour 25 €. Accédez pendant six mois à l’intégralité des ressources pédagogiques du site. Tests psychotechniques – Épreuve écrite de culture générale (méthodologie ; exercices ; annales corrigées) – Préparation à l’entretien avec le jury – Épreuve numérique – Tests de personnalité – Connaissance de l’Arme – etc.

RÉUSSISSEZ VOTRE CONCOURS DE LA GENDARMERIE... INSCRIVEZ-VOUS !

Retour haut de page